Lidwien van de Ven

(Pays-Bas)

Lidwien van de Ven

Photographies de la série seule/la main qui efface/peut écrire
Avec l’aimable autorisation de la Galerie Paul Andriesse, Amsterdam.
© Lidwien van de Ven

La tentation du sensationnalisme de masse est mise à mal par les images de Lidwien van de Ven, lesquelles, bien qu’associées à une actualité trouble (Kosovo, crise politique, crime crapuleux), refusent toute logique de l’impact. De format monumental, ces images, qui se présentent sous la forme d’affiches à coller, montrent des instances décisionnelles susceptibles d’infléchir le cours de l’actualité, sinon l’interprétation du passé.

Lidwien van de Ven
Née à Hulst, Pays-Bas, en 1963. Vit et travaille à Rotterdam.

Lidwien van de Ven a reçu pour son œuvre plusieurs prix et bourses : prix Charlotte Köhler en 1989, prix Amsterdamse Raad voor Kunst pour ses installations en 1990, prix Maria Austria en 2001 pour son travail photographique, ainsi qu’une bourse de résidence au Künstlerhaus Bethanien à Berlin en 1992. Depuis 1985, elle montre régulièrement son travail à la galerie Paul Andriesse à Amsterdam. Elle a réalisé des expositions personnelles au Künstlerhaus Bethanien, Berlin (1993), au Museum Boijmans van Beuningen (1998) et, en 2001, « seule/la main qui efface/peut écrire » était présentée au MUKHA à Anvers et au Museum Het Domein à Sittard. Son travail a également été montré lors de différentes expositions de groupe, comme Aperto, la Biennale de Venise (1990) et « Lifestills » à la galerie Carousel à Paris (2002).

L’ESPACE VOX Lieux et non-lieux de l’actualité
2 rue Sainte-Catherine Est, (au 4e étage)
(514) 390.0382
Heures d’exposition : du mardi au dimanche et les jours fériés de 10 h à 18 h
Du 4 septembre au 2 novembre 2003
Vernissage le 3 septembre 2003 à 17 h

© Lidwien van de Ven, White March, 2001, de la série seule / la main qui efface / peut écrire, 300 x 390 cm. Avec l’aimable autorisation de la Galerie Paul Andriesse, Amsterdam.

ARTISTES