// Commissaire invité

Ami Barak

Commissaire invité de la 15e édition du Mois de la Photo à Montréal

Photo_Ami_Barak

Commissaire indépendant et critique d’art, Ami Barak vit et travaille à Paris. Il est l’initiateur de multiples expositions et projets en France et à l’étranger. Parmi les plus récents, mentionnons Art for the World [the Expo] – the City of Forking Paths, à l’Exposition universelle de Shanghai (2010), Performing History, au Pavillon roumain, à l’occasion de la 54e Biennale de Venise (2011), la rétrospective I am also… Douglas Gordon, au Musée d’art de Tel-Aviv (2013), Vues arrière, nébuleuse stellaire et le bureau de la propagande extérieure, œuvres de Taryn Simon, au Jeu de Paume, Paris (2015), Julião Sarmento : la chose, même – the real thing, à la Fondation Calouste Gulbenkian, Paris (2016), et Peter Kogler : Next, au Centre d’art ING, Bruxelles (2016). Il a également été commissaire de la Nuit blanche à Paris (2003 et 2004) et à Toronto (2013), ainsi que président de l’Association internationale des commissaires en art contemporain – IKT (2002 à 2005). Directeur artistique du Salon de Montrouge 2016, il enseigne en outre la pratique curatoriale dans le cadre du master 2 STE à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne.

Pour Le Mois de la Photo à Montréal 2017, il propose d’explorer la notion de pièce à conviction photographique sous ses aspects les plus variés. Si la caméra voit mieux que l’œil, c’’est l’artiste qui, en dernier ressort, imprime à l’’image du monde son propre point de vue, son intuition, son désenchantement aussi.