Ceci est une version d'archive [2015] // this is an archival version [2015]

Simon Menner

(Allemagne)

Simon Menner

TOP SECRET. THE STASI ARCHIVES

Optica, centre d’art contemporain
10 septembre au 17 octobre 2015

Les archives sont-elles la forteresse du pouvoir ? Le 15 janvier 1990, des centaines de citoyens en colère ont pris d’assaut le siège de la Stasi – la sinistre police secrète de l’Allemagne communiste – et sont parvenus à préserver une bonne partie de ses archives. Cette opération a permis de sauver des millions de fiches, de photos, de films et d’enregistrements, qui font encore aujourd’hui l’objet de plus de 5 000 demandes de consultation par mois.

Simon Menner a fouillé dans ces archives qui auraient sans doute fait les délices de Foucault. Pendant deux ans, Menner s’est consacré à la recherche d’images ayant un lien avec les thèmes centraux de son travail : l’observation, la surveillance et le camouflage. Les images trouvées étaient anodines en apparence, mais elles se révélaient hilarantes ou atroces selon l’humeur du spectateur, suivant qu’il ait souffert ou non de la répression exercée par la Stasi et de la terreur qu’elle faisait régner. Il s’agit parfois de photos qui servaient à enseigner divers codes et signaux aux espions, ou encore d’images documentant des opérations secrètes de perquisition montrant l’emplacement des objets dans une scène, de façon à pouvoir les replacer exactement comme ils étaient avant leur inspection. D’autres, enfin, offrent des exemples de déguisement des agents, de leurs costumes et des accessoires utilisés pour passer inaperçu.

Comme Menner les a ordonnées et agencées, les photographies décontextualisées de la série Images from the Secret Stasi Archives (2011-2013) peuvent ressembler à un croisement entre les œuvres de Hans-Peter Feldmann, de Sophie Calle et de Cindy Sherman, mettant en relief les notions d’auteur, de disponibilité, d’appropriation et de récit. Elles démontrent également comment la banalisation du mal – si bien analysée par Hannah Arendt – peut être révélée par la mise en lumière des vestiges négligés d’une mémoire malmenée.

BIO

Né en 1978 à Emmendingen, Simon Menner vit et travaille à Berlin. Détenteur d’une maîtrise en beaux-arts de la Berlin University of the Arts (2007), il a présenté ses œuvres dans des expositions individuelles et collectives dans plusieurs institutions et festivals prestigieux, tels que l’Arbeit Gallery à Londres (2015) ; le Goethe-Institut à Prague (2014) ; le Copenhagen Photo Festival (2014) ; le Museum of Contemporary Photography à Chicago (2014) ; l’Open Society Foundation à Washington (2014) ; le Grand Palais à Paris (2013) ; l’Aperture Gallery à New York (2013) ; et le Grand Curtius à Liège (2013). Il a reçu plusieurs prix tels qu’une bourse de la German Kunstfonds Foundation en 2014, le Lotto Brandenburg Photography Award en 2011 et le Paul Huf Award en 2010. Sa publication Top Secret – Images from the Stasi Archives a été sélectionnée pour le First PhotoBook Award de Paris Photo–Aperture Foundation en 2013.

www.simonmenner.com

Images from the Secret Stasi Archives, 2011-2013, de la série From a Seminar on Disguises

Images from the Secret Stasi Archives, 2011-2013, de la série From a Seminar on Disguises

Images from the Secret Stasi Archives, 2011-2013, de la série From a Seminar on Disguises

ÉVÉNEMENTS

Restez à l'affût des événements


Entrevue avec Simon Menner

ARTISTES