Alfredo Jaar

(Chili + États-Unis)

Alfredo Jaar

The Sound of Silence (2006) d’Alfredo Jaar est une cabine de projection vidéo dans laquelle le spectateur est invité à entrer. La projection est consacrée à la vie d’un photojournaliste et plus spécialement à l’une de ses célèbres photographies. La construction de l’espace sert à mettre en contexte la photographie, alors que la théâtralisation du dispositif transforme l’installation en un lieu de réflexion sur la production des images.

L’œuvre est présentée en première canadienne.
The Sound of Silence a été commandée et présentée pour la première fois dans le cadre de FotoFest, Houston, Texas.

Alfredo Jaar est né en 1956 à Santiago, Chili.
Il vit et travaille à New York, New York, États-Unis.
www.alfredojaar.net

Alfredo Jaar associe le médium photographique à des dispositifs aussi divers que l’affiche, le caisson lumineux, l’installation monumentale et la salle de projection qui prennent place anonymement dans la ville ou au sein des institutions muséales. Depuis Rushes (New York, 1986), il affronte les lieux urbains les plus anecdotiques avec près de cinquante installations in situ. Il procède par accumulation de textes et de photographies qui interpellent librement le spectateur, lui laissant la responsabilité de l’interprétation. Son œuvre, conduite à partir d’investigations personnelles depuis trente ans, se confronte aux relations nord-sud contemporaines. Des chercheurs d’or en Amazonie au génocide du Rwanda (The Rwanda Project, 1994–2000), de la ville de Santiago sous la dictature de Pinochet (Studies of Happiness, 1979–1981) aux coupures de presse (Untitled (Newsweek), 1994), Alfredo Jaar emprunte à la tradition documentaire ses préoccupations politiques et sociales. Cependant, il opère un glissement des stratégies visuelles du journalisme vers des scénographies élaborées, acquises aux domaines de l’art, de la publicité, du cinéma ou encore de l’architecture. Dès Out of Balance (1986), les clichés photographiques sont solidaires de leurs modalités de monstration ; présentation et représentation viennent confluer dans l’œuvre pour remettre en question les moyens de représenter le réel et d’en faire le commentaire. L’artiste est un concepteur d’espaces singuliers à l’instar de la cabine de projection Sound of Silence (2006). Appelant à une nouvelle lecture critique des images, les œuvres imposent une distanciation nécessaire face à la médiatisation continue des événements.

Participant à la Biennale de Venise (1986, 2007) et à la Documenta (Kassel, 1987, 2002), Alfredo Jaar a fait également l’objet d’expositions monographiques (« La Politique des images », MCBA, Lausanne, 2006) et d’une rétrospective (« This Is Difficult », Hangar Bicocca, Milan, 2008–2009).

 

LES ATELIERS JEAN BRILLANT
3550, rue Saint-Jacques Ouest
514 390 0383

10 SEPT. – 11 OCT. 2009

mercredi au dimanche, 12 h à 17 h
> Vernissage jeudi 10 sept. 2009 à 18 h 30, en présence de l’artiste
> Visite commentée par Gaëlle Morel, commissaire invitée, dimanche 13 sept. 2009 à 14 h, en présence de l’artiste

ARTISTES