Diane Borsato (2005)

(Ontario, Canada)

Diane Borsato (2005)

Les performances publiques de Diane Borsato peuvent se diviser en deux groupes : les interventions discrètes et les expérimentations excentriques. Parfois, l’appareil photo est le seul témoin. Dans Comment vivre de la lumière, les actions de Borsato sont examinées à travers des compositions alliant l’image photographique et le texte. Ses idées surprenantes, et souvent fantasques, miment les questions de performance, de pouvoir et de preuve. Ses textes franchissent la frontière entre le public et le privé. Les images photographiques de Borsato laissent le spectateur réimaginer ces actions éphémères, y participer indirectement et repenser leurs significations au-delà de la performance.

Diane Borsato a présenté des performances publiques, des projets relationnels et des interventions discrètes au Canada et à l’échelle internationale. Parmi ses nombreuses performances et expositions photographiques, mentionnons : How to Make a Sculpture in an Emergency (Skol, Montréal) ; The Twitching Project (Musée national des beaux-arts du Québec) ; Warm Things to Chew for the Dead (Gallery TPW et Contact 2004, Toronto), ainsi que How a Dead Hare Explains Pictures (Museum of Contemporary Canadian Art, Toronto). Borsato a obtenu une maîtrise en beaux- arts de l’Université Concordia et une maîtrise en études sur l’art de performance à l’Université de New York. Elle enseigne présentement à la Brock University (St. Catharine, Ontario).

Occurrence, Espace d’art et d’essai contemporain
5455 De Gaspé, espace 108
Diane Borsato. Comment vivre de la lumière
10 septembre 2005 – 15 octobre 2005
Du mercredi au samedi de 12 h à 17 h
Vernissage le samedi 10 septembre 2005 à 13 h 30, en présence de l’artiste

ARTISTES