Martyn Jolly

(Australie)

Martyn Jolly

Les Revenants est une exposition thématique qui inscrit la photographie spirite – les images d’êtres invisibles – dans l’art contemporain.

Les Faces of the Living Dead (2000-2005) de Martyn Jolly expriment sa fascination pour les photographies spirites d’Ada Deane, une médium photographe britannique du début du XXe siècle. Dans les photographies de Deane et de Jolly, la personne assise n’est pas seule ; les êtres chers s’attardent. Les interventions de Jolly amplifient les émotions nées de ces rencontres.

Astman, Hiebert, Jolly et Stephenson suggèrent qu’il existe des forces invisibles entretenues par des espoirs et des croyances qui peuvent être documentées grâce à la photographie.

Martyn Jolly est historien de la photographie, critique et artiste depuis vingt ans. Sa thèse de doctorat (Université de Sydney, 2003) retraçait l’imagerie des fantômes à travers la culture australienne, depuis la propagande de guerre jusqu’à la photographie autochtone contemporaine. Son histoire de la photographie spirite sera publiée prochainement par la British Library. Il a collaboré aux publications History of Photography, Photofile et Art Monthly. Son exposition Faces of the Living Dead est en circulation depuis 2001. Son travail fait partie des collections de la National Gallery of Victoria et de la National Gallery of Australia. Jolly est directeur du département de photographie et d’arts médiatiques à la Australian National University School of Art.

MAI (Montréal, arts interculturels)
3680, rue Jeanne-Mance, bureau 103
(514) 982-3386
Les Revenants. Barbara Astman, Ted Hiebert, Martyn Jolly et Roberto Stephenson

30 août 2005 – 5 novembre 2005
Du mardi au samedi de 12 h à 18 h
Vernissage le samedi 10 septembre 2005 à 11 h, en présence des artistes

ARTISTES